David Bry

La culture autour de nous, que ce soit dans les livres, les films, la musique, le théâtre, etc., renvoie des images qui nous aident, nous servent à construire nos identités. 
Comment se construire si l’image qui nous est proposée est monolithique, trop loin de nous ? A quoi s’identifier si rien de ce qui nous est proposé nous ressemble, si rien de ce qui est filmé, écrit, chanté, dit, ne parle de nous ? La construction de soi se fait à partir de l’entourage plus ou moins proche, mais aussi à partir de ces éléments culturels qui façonnent le monde dans lequel on évolue. 
Proposer des images diverses de couleur, de culture, de sexualité, de spiritualité, est fondamental, car c’est aussi de cette manière que se donne la liberté d’être nous-mêmes, dans nos nos diversités. La représentation de l’identité, DES identités LGBT+, est en ce sens – et comme pour les autres représentations – un acte militant en plus d’être un acte très simple, très vrai, de réalité.
[Source]
 
David Bry commence à écrire très tôt, commençant par le théâtre, puis par des scénarios de jeux de rôle, avant de finir par des romans.
Il travaille autant quand la fantasy que l’anticipation et l’uchronie.
Son dernier roman, « Que passe l’hiver » a été coup de cœur des Imaginales en 2019.
...

Bibliographie

Le garçon et la ville qui ne souriait plus

Uchronie : Romain fuit chaque nuit sa demeure bourgeoise et confortable, pour rejoindre la Cour des Miracles où vivent les anormaux – fous, difformes, obèses, et autres parias parqués là par les Lois de l’Église (voir la fiche)

Représentation : Personnages gays et lesbiens

2087

Roman noir : Gabriel est détective. Un matin, il reçoit un appel d’une femme, qui souhaiterait le voir enquêter sur le meurtre de sa sœur. Quand il se rend chez elle, il ne retrouve que son cadavre et la tête tranchée d’un psilien, ces humains que les mutations ont rendus télépathes. (voir la fiche)

Représentation : personnage principal bi, homoparentalité

Mais aussi… (livres non référencés sur fantastiqueer)

  • Contes désenchantés (recueil de nouvelles, 2012) (Un personnage gay dans l’une des nouvelles)
  • La seconde chute d’Ervalon (triologie romans, 2009)
  • Que passe l’hiver (roman, 2017)
  • Faille (roman, 2011)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :