La lune noire d’Orion – Francis Berthelot

L’humanité vit depuis six siècles sur les planètes de la constellation d’Orion : Alnilam, Bételgeuse, Bellatrixv. Elle y a créé des sociétés nouvelles, originales. Aujourd’hui, ce bel équilibre est menacé.
Quelle raison peut pousser le gouvernement alnilien à décréter la libre discrimination à l’égard des Holoms, et leur déportation au Centre de redressement psychiatrique de Rigel  ? Le fait qu’ils soient les héritiers de ceux qu’on appelait jadis homosexuels ? Le péril qu’ils font courir à l’humanité en associant à leurs amours des espèces végétales dont ils stimulent la reproduction ? Ou bien la nécessité, pour masquer les tensions économiques, de désigner un bouc émissaire  ?
Il y a plus grave. Silex, un de ceux que menacent les persécutions, en fait la découverte au moment où s’ouvre, dans son cerveau, la faille qui mène à la Lune Noire. Deux forces ancestrales, l’Esprit du Taï et l’Esprit de Mââ, s’affrontent pour posséder la constellation. Et le Gardien d’Orion, celui qui doit en assurer la survie, est vieux et malade.
Dès lors, le destin de Silex va se jouer sur un plan à la fois humain et cosmique. A quels sacrifices lui faudra-t-il consentir, pour sauver une espèce dont il ne peut attendre que le pire ? Et que trouvera-t-il au-delà du renoncement  ?
Avec ce premier roman, Francis Berthelot nous offre le plus inattendu des space-opéras, et témoigne du renouveau de la science-fiction française.

Livre

Roman
Science-Fiction

Représentation

Relations homosexuelles
Relations lesbiennes

TW

Auteurice

Ownvoice 

Editions

Poche
Calmann-Levy
1994
256p

 

+

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :