Le prince des dragons

La série se déroule dans un monde fantastique sur le continent de Xadia, qui est riche en magie dérivée de six sources primaires : le Soleil, la Lune, les Étoiles, la Terre, le Ciel et l’Océan. Cependant, les humains – qui ne pouvaient pas utiliser la magie primitive – ont découvert l’utilisation de la magie noire, qui est alimentée par l’essence vitale des animaux et des créatures magiques. Suite à cette monstrueuse découverte, ils furent chassés de Xadia par les dragons et les elfes et exilés à l’autre extrémité du continent, où ils ont fondé les cinq royaumes humains de la Pentarchie. La frontière de lave entre les deux moitiés du continent était gardée par Tonnerre, le roi des dragons.

Un millénaire plus tard, les humains ont tué le roi des dragons et l’œuf de son héritier a disparu, présumé détruit; la guerre totale est imminente. Pour venger ce crime sans nom, les elfes envoient à Katolis une équipe d’assassins exécuter le roi Harrow et son héritier, le prince Ezran. C’est alors que la plus jeune elfe du groupe d’assassin, une fille du nom de Rayla, le prince Ezran, et le prince Callum, beau-fils du roi Harrow et demi-frère d’Ezran, font une découverte stupéfiante: l’œuf du Prince des Dragons est intact. Afin d’éviter la guerre totale qui se prépare, Ezran, Callum et Rayla unissent leurs efforts afin de ramener l’œuf à Zubeia, la Reine des Dragons. Mais en chemin, il devront faire face aux manigances du mage noir Viren et de ses deux enfants, Soren et Claudia; tandis que du côté de la Brèche, point de passage à la frontière de lave, la Générale Amaya doit faire face aux incursions hostiles de troupes elfiques.

Titre original : The Dragon Prince

Média

Série d’animation

Fantasy

Représentation

Relations homosexuelles

Relations lesbiennes

Personnages en situation de handicap

TW

Equipe

Créateurs
Aaron Ehasz
Justin Richmond

 

Voir tout (wiki)

Editions

2018 (en cours)
3 saisons – 27 épisodes
25/27 min

 

+

Célia

Avis de Célia

5/5

C’est un coup de cœur !
L’histoire n’est pas forcément originale : deux orphelins royaux qui ont un super destin et deviennent amis avec une ennemie. Mais déjà les personnalités d’Ezran (l’héritier) et Callum (son demi frère aîné) sont vraiment bien foutues, aucun des deux ne possèdent la fausse naïveté ou l’orgueil que peuvent développer ce genre de personnages « à destin ». Le personnage de Rayla, l’elfe, me fait beaucoup penser à She-Ra, dans cette façon de créer des personnages féminins véritablement badass tout en étant pas parfait, et en restant des ados.
Ka très grande réussite de la série, outre son esthétique très soignée (les décors sont fabuleux et je ne parle pas des dragons), est la foule de personnages très divers qui constituent des sociétés fouillées et bien construites. Le travail sur les accents (en VO) est très bien fait aussi, puisque chaque groupe d’elfe se distingue par un accent particulier (écossais pour les elfes des bois, haïtien pour les elfes du soleil, etc)
Vraiment une belle surprise et j’attends la suite avec impatience.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :