Rouge impératrice – Léonora Miano

Dans un peu plus d’un siècle, nous voici à Katiopa : un continent africain presque entièrement unifié, devenu prospère, où les Sinistrés de la vieille Europe sont venus trouver refuge.

Les Fulasi, descendants d’immigrés français qui avaient quitté leur pays au cours du XXIe siède parce qu’ils s’estimaient envahis par les migrants, sont désormais appauvris et recroquevillés sur leur identité.

Le chef de l’Etat veut expulser ces populations inassimilables, mais la femme dont il tombe amoureux est partisane de leur tendre la main.

La rouge impératrice, ayant ravi le coeur du héros de la libération du Continent, ne risque-t-elle pas de désarmer sa volonté ?

Pour les « durs » du régime, il faut à tout prix séparer ce couple contre-nature, car cette passion menace de devenir une affaire d’Etat.

Jouant avec les codes de l’utopie et les techniques narratives de la série, cette vaste fresque poétique et politique, d’une ampleur et d’une ambition rares, opère un renversement ironique : l’obsession nationaliste et le malaise des minorités y sont mis en scène dans un environnement panafricain.

 

Née en 1973 au Cameroun, Léonora Miano vit en France depuis 1991. Elle est l’auteur de neuf romans, dont Contours du jour qui vient (Plon, 2006, prix Goncourt des lycéens), La Saison de l’ombre (Grasset, 2013, prix Femina), Crépuscule du tourment 1 et 2 (Grasset, 2016 et 2017).

Livre

Roman
Science-fiction
Afrofuturisme

Représentation

TW

Autrice

Editions

Grasset
2019
608p

Poche
Pocket 2020

+

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :