Le temps fut – Ian McDonald

Couverture du Temps Fut

Bouquiniste indépendant, Emmett Leigh déniche un jour un petit recueil de poèmes lors de la liquidation de la librairie d’un confrère. Un recueil, Le Temps fut, qui s’avère vite d’une qualité littéraire au mieux médiocre… En revanche, ce qui intéresse Emmett au plus haut point, c’est la lettre manuscrite qu’il découvre glissée entre les pages de l’ouvrage. Pour le bouquiniste, tout ce qui peut donner un cachet unique et personnel à un livre est bon à prendre. Il se trouve ici en présence d’une lettre d’amour qu’un certain Tom adresse à son amant, Ben, en plein cœur de la Seconde Guerre mondiale. Remuant ciel et terre – et vieux papiers – afin d’identifier les deux soldats, Emmett finit par les retrouver sur diverses photos, prises à différentes époques. Or, la date présumée des photos et l’âge des protagonistes qui y figurent ne correspondent pas… Du tout.

Titre original : Tima was.
Traducteurice : Gilles Goullet.

Livre

Roman
Science-Fiction

Représentation

M/M
Personnages homosexuels

TW

Auteurice

Editions

Le Bélial
2020
144p

Edition numérique disponible

+

Coup de cœur Célia

Avis de Célia

5/5

Ce petit livre est arrivé entre mes mains suite à une publication de la Librairie des Mots à la Bouche. Lettres d’amour, voyage dans le temps, Angleterre… Que demandez de plus ?
La solitude, la désespérance, des explications scientifiques juste comme il faut pou un livre de SF mais pas assez pour démotiver un non fan de SF hard core. Une écriture poétique, des mots qui volent et des bouts de papiers qui se perdent et se trouvent dans des recueils de poésie.
Pour moi, une utilisation des voyages temporels très très loin de ce que l’on voit d’habitude.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :