Le mystère du mangeur d’âmes – Thomas Andrew et Sebastian Bernadotte

1889. Paris, la Ville Lumière et ses avenues arborées, ses boutiques raffinées, ses mondanités somptueuses, son effervescence urbaine, mais aussi sa criminalité surnaturelle sur laquelle l’I. S. F veille, avec, à son commandement, Louise de Stalles et Paul Deschanelles. L’une est un succube aristocrate, au caractère bien trempé qui dévore la vie à pleines dents. Le second est un nécromancien dandy qui tourne de l’oeil dès qu’il croise un cadavre.
Leurs points communs ? Le danger, le mystère et leur amour pour la gent masculine. Lorsqu’une série d’homicides s’abat sur la Capitale à quelques jours de l’inauguration de l’Exposition Universelle, les deux enquêteurs se démènent et remuent ciel et terre pour dénicher ce maudit mangeur d’âme, quitte à se frotter, d’un peu trop près, à leurs ennemis et à réveiller, bien malgré eux, de vieux démons enfouis.

 

Livre

Roman
Steampunk
Fantasy urbaine

Représentation

Personnages homosexuels
Relations MM

TW

Auteurice

LGBT+

Editions

Juno Publishing
2020
228p


Version numérique disponible

+

Avis de Célia

4.5/5

Voici un roman idéal pour se détendre. Les personnages sont dynamiques, l’action pleine de rebondissements dans le Paris de l’Exposition Universelle.
Les auteurs marient agréablement et avec bonheur fantasy urbaine (vampire, succube et sorcier) avec les gadgets steampunk du plus bel effet.

J’aurai juste une petite réserve sur le personnage féminin un peu hautain et se remettant peu en question. Cela dit, ça change des héroïne habituelle. Ici ça passe ou ça casse, et pour moi, c’est passé !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :