Le siège des exilées – Akane Torikai

Tome 1

Quelque part, en Asie, dans le futur…

Depuis plusieurs années, il ne naît presque plus d’hommes. Ces derniers sont souvent réduits à leur rôle de partenaire reproducteur. La société s’est construite autour d’un système matriarcal. Ni guerres ni conflits ne viennent perturber le quotidien et l’équilibre. Mais certaines ont décidé de fuir la ville. Elles se sont installées à l’extérieur, dans un bidonville. C’est là que demeure Sanada. Cette dernière possède un secret… un secret qui pourrait bien attiser la convoitise de ses congénères.

Tome 2

« Je cherche une raison valable de vivre dans un monde pareil… »

Les institutions ont repéré la présence de Reihô, un homme fécond qui a fui dans le bidonville. Prête à tout pour tomber enceinte, Tsugaru prend rendez-vous pour passer une nuit aux côtés de ce dernier et essayer, par la même occasion, de le capturer. Mais ce plan aura-t-il l’effet escompté ? C’est sans compter sur Sanada…

Titre original : Mandarin Gypsy Cat no Roujou / マンダリン・ジプシーキャットの籠城

Livre

Manga

Science-fiction
Dystopie

Représentation

Personnages lesbiens

TW

Auteurice

Editions

Akata
2021
2 tomes (France)
2 tomes (Japon)

+

Avis de Célia

3.5/5

Le Siège des Exilées est une dystopie originale qui nous introduit dans un monde où le mâle humain a quasi disparu. Ceux qui vivent sont stériles et donc stérilisé. On apprend aux jeunes filles que les organes reproducteurs ne servent à rien. Quelques rares femmes peuvent encore avoir des enfants, mais elles sont si peu.
Dans ce monde désespéré, pour lequel le futur tient à quelques maigres espoirs, surgissent deux exceptions.
L’autrice propose une société qui a assez évolué dans sa dystopie (la disparition des hommes) pour offrir un nouvel ordre social. L’hétérosexualité n’existe pas et le seul homme connu ici est juste un objet de curiosité et de plaisir.
L’histoire laisse un goût étrange, qui interroge à la manière des Fils de l’Homme. Je suis curieux d’en connaître la conclusion, si conclusion il y a.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :