Un souvenir nommé empire – Arkady Martine

Yskandr, l’ambassadeur de Lsel en poste dans la capitale de l’empire teixcalaanli, est mort. Sa remplaçante, la jeune Mahit Dzmare, part avec un handicap : la puce mémorielle censée lui fournir tous les souvenirs de son prédécesseur est défectueuse, la laissant démunie face à une société complexe dont elle a du mal à appréhender les codes. Elle peut cependant compter sur l’aide de Trois Posidonie, sa chargée de mission pleine de ressources, pour la guider parmi les intrigues et les chausse-trappes de la politique teixcalaanlie. Mais plusieurs questions demeurent : qui a tué Yksander, et pourquoi ? Risque-t-elle le même sort ?

Titre original : A memory called empire
Traduit par : Gilles Goullet

Livre

Roman

 

Représentation

Couple FF

Personnage secondaire bissexuel en relation polyamoureuse

TW

Auteurice

Née en 1985, Arkady Martine – de son vrai nom AnnaLinden Weller – est chercheuse et docteure en histoire arménienne et byzantine.

Editions

J’ai lu
2021
512p.

+

Avis de Eva

4/5

Une agréable lecture. On y découvre un personnage (Mahit) qui doit remplacer son prédécesseur sans avoir tous les outils en main : constamment on vient lui rappeler qu’elle n’est pas la personne que toustes attendent. Embassadrice de Lsel, elle reste une barbare qui ne pourra jamais intégrer complètement la complexe culture Texicalaan (où tout repose sur la poésie, donc sur une maitrise vraiment poussée de la langue, des seconds degré de lecture, des connotations subtiles des mots). En possession d’une puce mémorielle endommagée, non seulement elle n’est pas son prédécesseur (lui qui avait su se faire aimer/craindre des puissant·es de l’empire) mais elle n’a même pas accès aux souvenirs et aux connaissances qui auraient du l’aider à faire face aux multiples enjeux au milieux desquels elle est catapultée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :