Wynd – James Tynion IV et Michael Dialynas

Wynd

À première vue, Wynd est un jeune garçon comme les autres. Il mène une vie tranquille à Pipetown, donne régulièrement un coup de main à la taverne locale tenue par sa mère adoptive et aime passer son temps libre à guetter le fils du jardinier royal qui ne le laisse pas indifférent. Mais Wynd a aussi un secret : la magie coule dans ses veines, et ses oreilles pointues en sont le signe extérieur qu’il ne doit sous aucun prétexte exhiber au grand jour. Car, au sein du royaume, la magie est strictement interdite. Les gens comme lui y sont traqués et éliminés. Tiraillé entre son désir d’être un adolescent « normal » et l’envie de comprendre d’où il vient et le sens des rêves étranges qui occupent chacune de ses nuits, Wynd n’aura qu’une solution… fuir. Avec l’aide de sa meilleure amie, Oakley, il va se lancer dans une aventure périlleuse au cours de laquelle il découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs extraordinaires mais où l’ombre de celui qu’on appelle l’écorché ne sera jamais loin.

2 Volumes (en cours)
Volume 1 : L’Envol du Prince
Volume 2 : Le Mystère des Ailes

Livre

BD
Comics

Fantasy

Représentation

MM
Personnages gays
Personnage non-binaire

TW

Meurtres

Auteurice

LGBTQI+

Editions

Urban Comics
2021
256p

 

+

Célia

Avis de Célia

5/5
Orphelin, batailles royales, combats de monstres, elfes, vampires, et… prophétie : « Wynd » possède tous les tropes et clichés de la fantasy, et arrive à en sortir une histoire passionnante, émouvante et franchement réussie.
 
On s’attache très vite à Wynd, son caractère têtu, son crush caché dont tout le monde est au courant, et ses grandes ailes de monstres.
 
Mais les autres personnages ne sont pas en reste, aant chacun leurs propres motivations, leurs caractères bien trempés (big up au fils du roi, insupportable garçon imbu de lui-même mais dont le coeur est à la bonne place)
 
Le dessin est lui aussi très réussi, les morphologies diversifiées (même si on sent que les auteurs apprécient beaucoup les grands mecs musclés ^o^) et les monstres sont monstrueux (j’adore les vampires, mais les elfes ne sont pas en reste)
Un très jolie réussite pour moi, et je conseille la série à tout le monde, à partir de 14 ans.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :