Les Enfants du passé – Luce Basseterre

Djaël Aldrin traîne son exceptionnelle longévité comme une malédiction à travers toute la galaxie. Alors qu’il chine des pièces détachées, un acte compulsif vient bouleverser sa routine. Mais qu’est-ce qui lui a pris, pourquoi avoir acheté cet homme, Oshi, né esclave ? Et pourquoi remettre en question sa condition lui est inconcevable ? Lorsque son nouveau maître l’exige, il doit pourtant s’efforcer de vivre en homme libre.

Sur la table d’un légiste de Nouvelle-France, le corps d’un adolescent est autopsié. Son ADN le désigne comme étant Djaël Scott Aldrin, un pilote d’arche d’exode, né sur Terre, vingt-deux siècles plus tôt, ce qui est bien sûr impossible…

Livre

Roman

Science Fiction
Space opera

Représentation

gay, bi

TW

esclavage, violences sexuelles, meurtres, manipulation génétique

Auteurice

_

Editions

Voy'[el]2016
356 pages

Poche
Le Livre de Poche
2022
528 pages

+

Gaby

Ardawal

Avis de Gaby

5/5

Un roman qui m’a marqué et dont les personnages sont restés longtemps auprès de moi. Les dilemmes et les difficultés des deux héros sont explorés avec intelligence et profondeur, la galerie de personnages secondaire qui les entoure est attachante et pleine de reliefs. Un coup de coeur !

Avis d’Ardawal

5/5

Ce livre a été pour moi une excellente lecture, en particulier grâce aux thèmes forts qu’il aborde : l’exploitation des personnes, le difficile apprentissage de la liberté lorsque l’on a été conditionné pour être esclave, le racisme… Autant de thèmes qui incitent à la réflexion sur notre société mais aussi sur soi-même. J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Oshi et son évolution au cours du récit, afin que sa relation avec Djaël que j’ai trouvé très bien décrite. Le vaisseau Tahé est un autre personnage que j’ai beaucoup apprécié, ainsi qu’Ifan pour son humanité. Le monde de science-fiction décrit est très immersif, j’ai trouvé qu’il ouvrait des horizons de par la grande diversité des sociétés qu’il évoque. En outre, l’utilisation des pronoms neutres tout au long du récit ouvre également des pistes de réflexion sur la façon dont on perçoit l’autre, sur la place que l’on accorde – ou non – au genre des personnes dans nos interactions avec autrui. En bref, une lecture très riche de par ses thèmes, très addictive aussi et remplie d’émotions.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :