Les sœurs Hiver – Jolan Bertrand

couverture illustrée de "Les soeurs hiver" : deux enfants assis sur le dos d'un élan blanc dans une forêt enneigée. La couverture est encadrée par le visage et les cheveux d'une femme. Dans les coins sont représentés un renard et un gnome.

l y a très longtemps, il y avait deux hivers : la Grande, avec ses froids polaires et ses blizzards, et la Petite, avec ses glissades joyeuses et ses batailles de boules de neige. Mais depuis que la Petite a disparu, tout est détraqué au village de Brume ! Les adultes sont inquiets, plus personne ne rit aux bonnes farces d’Alfred et, surtout, les trolls passent leur temps à voler des objets, qu’ils emportent à tout jamais dans la taïga. Lorsque l’oncle d’Alfred se porte volontaire pour rapporter les objets volés et qu’il disparait sous ses yeux, avalé par la tempête, c’en est trop : il faut partir à sa recherche, coûte que coûte, braver les dangers de la forêt boréale, et affronter la Grande Hiver…

Livre

Roman
Fantasy

Représentation

Transidentité (non binaire et masculine)

TW

Auteurice

LGBT+

Editions

L’École des loisirs
2022
225 pages

+

Célia

Avis d’Ardawal

4.5/5

Un roman jeunesse très rafraîchissant – à tous les sens du terme. Je me suis rapidement pris de sympathie pour le personnage d’Alfred, petit orphelin très farceur et aussi très attaché à son oncle, qui se retrouve entraîné malgré lui dans une quête périlleuse. J’ai beaucoup apprécié ses péripéties dans un hiver rigoureux, et en particulier les relations qu’il tisse avec divers êtres fantastiques au fil de son périple. Sa rencontre avec les trolls et la manière dont il finit par se faire comprendre d’uls est très bien rendue. La relation entre les deux soeurs Hiver est aussi bien dépeinte, dans toute sa complexité, et s’avère très touchante. Quant à ce.tte mauvais.e farceur.euse de Loki… on lui en veut beaucoup, mais iel a aussi un côté touchant, de par son évolution à la fin de l’histoire. En bref, une belle lecture jeunesse émaillée de superbes illustrations !

Laisser un commentaire