Boys of the dead – Tomita Dôji

Boys of the dead

Dans une Amérique dévastée, et tandis qu’une épidémie transforme les humains en morts-vivants, l’Humanité essaie, tant bien que mal, de survivre… Dans un monde en perdition, suivez le quotidien torturé, entre survie, amour, désespoir et séquestration, d’individus livrés à eux-mêmes, qu’ils soient fils, frère ou amants…

Titre original : 富田童子

Livre

Manga

Fantastique
Post-apocalyptique
Zombie

Représentation

Relations homosexuelles

TW

Violence
Viol
Cannibalisme

Auteurice

Editions

Akata
2022
192 p

 

+

Célia

Avis de Célia

5/5

Quand Akata a annoncé la sortie de « Boys of the Dead », une apocalypse zombie dans le genre de boys’ love, il faut bien dire que nous avons été intrigués (les lecteurices de boys’ love) Autant vous dire qu’ici, nous sommes très très loin du boys’ love habituel.
C’est crade, c’est violent, ça ne se finit pas « bien ».
Douji Tomita nous emmène dans un monde en fin de vie, dont l’humanité cherche à survivre malgré tout. Il y a encore des bulletins d’information, il y a encore des restaurants ouverts. C’est juste que les personnes derrière le micro, on ne les voit jamais, et que les clients des restaurants sont rares et dangereux.
L’idée de survie ne peut être là que parce qu’on a quelqu’un à protéger. Même s’il s’agit ici de rester dans le genre du boys’ love, donc de construire les récits autour de couples d’hommes, cette obligation un peu artificielle fonctionne. Si on est seul, à quoi bon ? Si on est à deux, on est prêts à tout : à tenir prisonnier son compagnon, ou à manger des cadavres.
Ici il n’y a pas de relations saines, c’est du post-apocalyptique qui ne s’excuse pas.
J’ai adoré.
Mais attention, ce n’est clairement pas une lecture à conseiller à tout le monde !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :